Par 16h00 Tests produits • 2 Comments

Mon avis sur Waterdrop, le microdrink qui enrichit votre eau

capsules waterdrop

Attiré par les publicités Waterdrop que je voyais sur différents réseaux sociaux, je me suis décidé à en acheté pour tester ce microdrink. Car oui, ici, pas de publicité déguisée, j’ai bel et bien acheté moi-même ce produit. Un peu comme François, qui a décidé de tester Rez, une boisson énergisante, moi, j’ai décidé de tester Waterdrop, un microdrink Made In Germany. Je vous dis tout.

Quelques mots sur la marque Waterdrop

Waterdrop est une marque autrichienne, fondée par un certain Martin Donald Murray, en 2016. Il est parti d’un constat simple : nous ne nous hydratons pas suffisamment au quotidien. Comment faire alors pour que les gens boivent plus d’eau, sans se tourner vers des boissons trop sucrées, tout en faisant un geste pour l’écologie en réduisant la production de bouteilles en plastique ? La réponse : le microdrink.

5 ans plus tard, Waterdrop a ouvert 15 magasins, est composé de plus de 120 personnes, commercialise ses produits auprès de plus de 3000 point de ventes … et se targue d’avoir fait évité la production de 30 millions de bouteilles en plastique. Rien que ça ! Et le mieux dans l’histoire, c’est que tout le monde en parle. Même Le Muscle Tricolore. 😉

Un microdrink, c’est quoi ?

Le concept de microdrink est une invention de Waterdrop. C’est même d’ailleurs l’ADN de cette société. Pour faire simple, il s’agit de petites capsules, comme celles que vous mettez dans votre lave linge (si si). Toutes les 2 se dissolvent dans l’eau. Mais il y a quand même une différence majeur, c’est leur composition (et accessoirement l’une se boit mais pas l’autre).

Les microdrink de Waterdrop sont composés d’extraits de fruits, de plantes compressées et de quelques additifs alimentaires. On y reviendra plus tard.

Vous retrouverez des capsules aux goûts (liste non ehaustive) :

  • Mellow Mint (Menthe, Verveine citronnelle et Pomme)
  • Fruit Fusion (Hibiscus, Myrtille, Baie d’Eglantier)
  • White Blossom (Thé blanc, Tilleul, Myrtille)
  • Oriental Spice (Gingembre, Curcuma, Chili)
  • Flair (Fleur de Sureau, Fleur de Tilleul, Framboise) – L’un de ceux que j’ai testé
  • Vibe (Physalis, Romarin, Menthe Poivrée)
  • Love (Grenade, Baie de Goji et Schizandra)

Il y en a près d’une vingtaine. Donc autant dire que vous trouverez forcément votre bonheur.

Les capsules Waterdrop, comment ça marche ?

Rien de plus simple. Dans une petite boite en carton (recyclée ?) hyper design, se trouve 12 capsules microdrink. Chacune dans son petit emballage individuel qui est en … plastique. Sur ce coup là, c’est raté pour la planète. Mais passons.

Vous prenez donc votre capsule d’un côté, vous préparez de l’eau de l’autre, vous mélangez les 2 et vous admirez l’effervescence du produit avant sa dissolution complète. Rien que ça, c’est un spectacle. On voit les petites particules de fruits se détacher de la capsule, pour ensuite disparaitre totalement dans l’eau. Une fois terminé, votre boisson est prête.

Sachez que la quantité d’eau minimum recommandée par Waterdrop est de 400 à 600ml. En-dessous, le goût risque de ne pas être top (trop fort ?). Vous ne pourrez donc pas vous faire une tasse de Mellow Mint, par exemple, mais plutôt une bouteille ou un grand mug. Et ça tombe bien, Waterdrop en vends aussi !

Enfin, vous pourrez soit prendre de l’eau fraîche, soit de l’eau chaude. Certains microdrink étant à base de thé. Personnellement, je n’ai testé que la version “eau fraîche”.

Et le prix dans tout ça ?

Quand on aime, on ne compte pas, vous connaissez l’adage. Sauf que là, je vous invite quand même à sortir votre calculatrice.

Si je prends l’exemple de la senteur FLAIR, les 12 capsules vous coûteront la somme de 8.9€ … soit 0.74€ la capsule. Donc presque 1€ par bouteille. Ca pique un peu.

Mais comme ce sont, à ma connaissance, les seuls sur le marché, nous n’avons pas vraiment le choix. Et puis quand on regarde la composition, qui est naturelle (voir ci-dessous), elle explique sans doute une partie du prix.

La composition des capsules Waterdrop

Chaque saveur a sa propre composition. Mais si je prends l’exemple du microdrink FLAIR, vous trouverez dedans ces ingrédients : Acidifiant acide citrique (E330), fruit de framboise en poudre, carbonate de sodium (E500), carbonate de potassium (E501), poudre de fleurs de sureau, extrait de fleurs de tilleul, vitamine C, arôme naturel, édulcorant glycosides de stéviol (E960), colorant anthocyanes (E163), vitamine E, biotine

Aucun de ces additifs alimentaires n’est peu recommandable ou à éviter (selon la liste officielle autorisée par l’Union Européenne). Ils sont soient acceptables, soient tolérable avec une vigilance pour certaines populations, notamment pour les allergies).

Donc globalement, on peut affirmer que ce produit est très proche d’un produit entièrement naturel, et donc sans risque.

Et le goût dans tout ça ?

C’était ma crainte principale, mais ce fût ma plus grande surprise. Avec de l’eau fraiche, le goût est vraiment bon. Je n’ai pas du tout ressenti le côté chimique que peuvent avoir ce genre de boisson. J’avais presque l’impression de boire un verre de “vrais” fruits (en moins fort quand même).

Et puis surtout, pas sucré. Ou plutôt, juste ce qu’il faut, c’est-à-dire le sucre naturellement contenu dans les fruits qui composent la capsule. Chaque capsule a une teneur maximale de 4 kcal par portion. Et personnellement, je n’ai pas eu envie/besoin d’en rajouter. La boisson m’a plu telle quelle.

En revanche, il est préférable d’utiliser de l’eau fraîche. Autant la boisson était agréable à consommer quand j’ai sorti la bouteille du réfrigérateur, autant elle l’était moins une fois l’eau à température ambiante. Ce n’était pas non plus mauvais, c’était juste (beaucoup) moins bon.

Waterdrop et le sport, c’est quoi le rapport ?

Excellente question ! Parce qu’effectivement, Waterdrop n’a rien, mais alors rien à voir avec une boisson énergisante ou énergétique. C’est simplement une boisson désaltérante. Je vous rappelle que l’invention des microdrink, c’est pour nous faire consommer plus d’eau.

Mais alors pourquoi en parler ici ? Et bien tout simplement parce que LA boisson à favoriser en sport, celle qui est indispensable pendant et après un effort … et bien c’est tout simplement de l’eau. A boire par petites gorgées.

Après un effort, surtout lorsqu’il est intense, il n’est pas recommandé de boire des jus de fruits, leur composition ne permettant pas de compenser les pertes en minéraux. Waterdrop allie donc le meilleur des 2 mondes : l’eau naturelle et le goût des fruits. Sans sucre ajoutés.

Mon avis sur les microdrink Waterdrop

Mon avis est positif, sans aucun doute. Si pour vous, boire 2 litres d’eau par jour relève de l’exploit, alors je vous conseille d’essayer les microdrink de Waterdrop. Avec de l’eau frais, vous aurez (presque) l’impression de boire du jus de fruit.

Sans sucre ajouté ni sans produit chimique, ces capsules – un peu chères selon moi – pourront même vous servir à parfaitement vous désaltérer pendant et après une séance de sport.

Close